Le burnout autistique


burn out, autisme, meltdown et shutdown, AFFA

Le burnout autistique est le fait d'une impossibilité de faire face à une accumulation de surcharges, qu'elles soient émotionnelles, sensorielles ou cognitives, et particulièrement renforcées par le camouflage social.

Les stratégies de camouflage

Informations issues du site du Dr Thiriez, « Aliéniste & Rockologue »

Les autistes sont là, parmi nous, depuis l’aube de l’humanité. Si vous ne les voyez pas, c’est parce qu’une bonne partie d’entre elleux ont recours au camouflage. Il s’agit d’un ensemble de stratégies de survie sociale qui consistent à dissimuler certains aspects de leur fonctionnement et à compenser ce qui ne leur vient pas naturellement.

Dr Igor Thiriez

Brochure "Autisme - Stratégies de camouflage", par Igor Thiriez

L'accumulation de stimuli internes ou externes induit un stress, un épuisement, une sensation de danger imminent qui, s'ils ne sont pas gérés à temps, deviennent incontrôlables jusqu'au point de rupture : le « burnout ».

Il est donc important d'apprendre à se connaître et connaître ses propres limites pour pouvoir désamorcer les situations problématiques. D'où l'importance d'accéder au diagnostic qui favorise la compréhension de soi.

Les femmes autistes, particulièrement exposées à des troubles associés internalisés tels que la dépression et l'anxiété, sont de facto très vulnérables au burnout et doivent porter une attention substantielle aux signes précurseurs.

La prévention par l'éducation des personnes autistes mais aussi des familles et professionnels est essentielle pour diminuer les risques liés aux burnout autistiques :

  • augmentation des troubles liés à l'autisme,
  • hospitalisation et médication,
  • perte d'autonomie et isolement,
  • suicide.

La brochure de prévention qui suit a été traduite par Cindy Brachet, femme autiste et membre de l'AFFA.

Nous remercions Autism Women and Nonbinary Network (AWN) d'avoir autorisé notre association à diffuser cette transcription.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

© Guide de prévention : Autistic Women & Nonbinary Network (AWN), tous droits réservés

© Traduction Cindy, pour l’Association Francophone de Femmes Autistes (AFFA).

Cette brochure ne peut être reproduite ou copiée sans l'autorisation expresse de Autistic Women & Nonbinary Network (AWN).

Brochure originale

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Répondre à Forgeard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Le burnout autistique

  • Christine91

    Ce récapitulatif est tres bien fait, pour ma part je me reconnais complètement dans. C’est d’ailleurs à un brun out comme celui ci que je dois d’avoir un diagnostic, celui-ci m’ayant poussée à consulter un psychologue. Au départ toutefois effectivement le bien out a été attribué à d’autres causes, mais la psychologue ayant évoqué en passant un possible TSA j’ai pu demander un bilan. Le diagnostic permet aussi de réduire les crises car, se sachant plus vulnérable, on veille à plus de repos… Merci pour ce récapitulatif très complet.

  • Forgeard

    Bonjour à tous,
    Nous sommes deux étudiantes en Master 2 de Psychologie, parcours Autisme.
    Dans le cadre d’un projet de mémoire mené à l’Université Toulouse II Jean Jaurès (UT2J), nous essayons de comprendre les manifestations de l’anxiété et les causes du burn out.
    Si vous êtes étudiants ou étudiantes, travailleurs ou travailleuses, en situation de handicap ou sans handicap vous pouvez répondre à ce questionnaire, d’une durée de 30 minutes environ.
    Le but de notre recherche est donc de déterminer les causes du burn out chez les personnes TSA.

    Par avance, un grand merci

    https://enquetes.univ-tlse2.fr/index.php/755529?lang=fr

    PS : n’hésitez pas à le partager à vos collègues, copains, familles…

    Anaïs Forgeard et Marion BOU