Les dangers d’internet : les personnes autistes vulnérables


Le message de Marie Rabatel, présidente de l’AFFA

Quelques recommandations de base sur les dangers d’internet :

Protéger les enfants et les personnes TSA des manipulateurs sur le Web :
ATTENTION : Tous les «amis» ne sont pas des Amis!
Les enfants et les adultes TSA sont souvent très confiants envers les personnes «amies» et ne peuvent pas toujours ressentir le danger ou les motivations réels de l’ «ami» virtuel.
De plus, la personne avec des difficultés de communication sociale aura tendance à se protéger derrière son écran mais malheureusement ne le sera pas dans la relation virtuelle.
🔽Protéger ces personnes vulnérables signifie les protéger contre les prédateurs qui tentent d’attirer les victimes par le biais d’accès en ligne, des salles de discussion et des médias sociaux.
🔽Savoir quels réseaux sociaux utilisent vos enfants, insister sur l’accès aux comptes et aux mots de passe pour des raisons de sécurité, être «amis» avec votre enfant sur les réseaux sociaux afin de comprendre ce qu’ils peuvent voir et faire en ligne, mettre en place des lignes directrices pour l’accès en ligne et la sécurité, et utiliser des filtres Internet pour empêcher l’accès à des sites pornographiques ou autres sites Web nuisibles.
En tant que parents, la meilleure façon de prévenir la victimisation est de parler à son enfant. Il est également essentiel de savoir ce que l’enfant fait sur Internet à tous les âges et de limiter cette accessibilité. Il y a tellement d’applications, de moyens de cacher l’historique, de créer des comptes fictifs et d’avoir accès à toutes les heures.
🔽Protéger ces enfants et adultes TSA vulnérables contre les intimidateurs, l’accès inadéquat au système éducatif et un monde qui n’est pas toujours conçu pour leurs besoins particuliers. Un danger réel, qu’il s’agisse de mineurs ou d’adultes.
🔸L’éducation et la vigilance sont des armes contre les agresseurs potentiels.
Pensez-y 😉
Marie Rabatel

Les dangers d’internet

Voici un petit guide interactif qui insiste sur les risques des réseaux sociaux :

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Les dangers d’internet : les personnes autistes vulnérables

  • Stephane PERIER

    Bonjour,

    Toujours bon à rappeler mais ne concerne pas que les autistes, loin de là…
    peut-être même que l’on prend plus de temps pour réfléchir ^^
    Mais c’est pas pour rien qu’en informatique, on a le sigle PEBCAK
    Problem Exists Between Chair And Keyboard (« le problème est situé entre la chaise et le clavier »).

    Un « ami », sur le web, ne doit pas être un simple clic… et reste un inconnu