À l'affiche 

  • Une étudiante (très sérieuse !) en master 2 "Autismes et autres troubles neuro-développementaux" à l'université de Toulouse Jean Jaurès réalise un mémoire sur "Les spécificités féminines du Syndrome d'Asperger ou de l'Autisme de Haut Niveau" et plus particulièrement des spécificités internes et donc invisibles. Son questionnaire s'adresse cependant à TOUTES les femmes (transgenre également), qu'elles soient diagnostiquées ou non,Haut potentiel ou non, neurotypiques ou non et qu'elles se retrouvent dans les description du syndrome d'Asperger ou non.
    Cela prend entre 25 et 45 min, svp n'hésitez pas à remplir ce questionnaire et à le partager à des personnes de votre entourage
 
  • Atelier d'aide au remplissage du formulaire de demandes MDPH, ou pour faire appel d'une décision MDPH, pour les personnes autistes à haut niveau de fonctionnement/asperger relevant de besoins d’aides accordées via cette démarche. Paris (lieu défini prochaînement), 06 janvier, 13h30 à 15h30. Animé par Stef Bonnot-Briey, vice-présidente de l'AFFA, co-présidente de PAARI. Contact : stefaspy"at"gmail.com
 
  • Trois ateliers d'échanges et d'informations sur la vie affective et sexuelle et l'intimité des femmes autistes, au CRAIF sur Paris, sur les thèmes suivants : être une femme (10 janvier de 14h à 16h), la vie intime affective et sexuelle (16 mars de 14h à 16h), devenir mère (5 avril de 14h à 16h). Les participantes s'engagent à participater aux 3 ateliers, animés par Marie-Françoise Bourseul, psychologue au craif et Marie Rabatel, présidente de l'AFFA. Inscription : a.bourseul"at"craif.org ; 6 cour saint Eloi, 75012 Paris

 

Présentation

L’Association Francophone de Femmes Autistes est un espace d'échanges et d'actions pour les femmes —ayant reçu un diagnostic de trouble du spectre autistique— qui souhaitent s’impliquer concrètement et de manière constructive dans l’évolution de la reconnaissance et l’accompagnement de toute personne présentant un trouble du spectre autistique.

Aujourd'hui encore, les femmes adultes sont "oubliées", mises à l’écart dans la communauté de l’autisme, car la clinique de l’autisme reste essentiellement masculine. Les spécificités féminines ne sont pas encore assez connues ou reconnues, si bien que l’on aborde trop rarement l’absence de soutien spécifique aux femmes autistes.

 
 
 
 
 

Nous souhaitons sensibiliser sur la condition des femmes autistes, diagnostiquées ou non, et favoriser la pairémulation, y compris pour la démarche diagnostique.
L’association a également pour objectif  la coopération avec les pouvoirs publics concernant toute question relative à l’autisme chez les femmes.

En effet, ce syndrome s’y exprime de manière un peu différente et faute de prise en compte de ces spécificités, elles ont d’autant moins accès à un diagnostic et à un accompagnement adapté. Les femmes autistes sont par ailleurs doublement discriminées dans le monde du travail, en tant que femmes et personnes avec particularités de fonctionnement. De plus, de nombreuses femmes sont également mères et sont, par leur comportement particulier jugées suspectes et

davantage exposées aux risques de signalements de la part de professionnels de l’enfance. Les personnes composant notre association ont souvent eu un parcours de vie compliqué, notamment au niveau professionnel (beaucoup ne travaillent pas ou plus), alors qu’elles possèdent pourtant de nombreuses compétences inexploitées et une grande capacité de travail et de concentration, surtout quand le sujet leur plaît, ce qui est le cas ici.

Les objectifs de l'association

  • participer activement à l’élaboration, à la mise en œuvre, au déploiement de toute mesure concernant les Troubles du Spectre de l’Autisme ;
  • travailler de manière constructive avec les autorités compétentes afin de permettre l'enrichissement des réflexions concernant l'autisme ;
  • être un partenaire fiable et investi dans un travail d'équipe élargi ;
  • donner de la visibilité aux femmes ayant reçu le diagnostic de Troubles du Spectre de l’autisme et encourager leur participation en lien avec l'autisme dans la société ;
  • prendre en considération la réalité quotidienne des femmes porteuses de Troubles du Spectre de l’Autisme, ceci quelle que soit leur situation personnelle (femme active exerçant ou non une profession, étudiante, retraitée, mère, épouse).

 

L'association est apolitique : la présence des membres du conseil d'administration dans des instances en lien avec les personnalités politiques quelles qu'elles soient a uniquement pour objectif de montrer la réalité du terrain concernant l'autisme en France tant pour les personnes avec autisme que les parents en charge de leur enfant.

 

 

Articles mis en avant