À l’affiche

  • Questionnaire – Accès aux soins des personnes autistes .Ce questionnaire, réalisé par une femme autiste et AspieConseil, s’adresse à des adultes ayant un diagnostic de TSA. Il a pour but d’évaluer les difficultés et besoins en matière de santé et soins pour les personnes TSA afin ensuite de proposer des axes d’amélioration en terme de formation du corps médical et proposer des outils pour les patients.

    Cliquer sur l’image pour accéder au questionnaire

 

  • Questionnaire femmes autistes et vie sociale – Étude effectuée par Nicole Lefort, étudiante en licence Professionnelle : « Accompagnement de publics spécifiques : trouble du Spectre de l’Autisme » « nous cherchons à travers ce travail à découvrir si les techniques que les femmes avec TSA sans DI mettent en place dans leur vie sociale sont efficientes et leur permettent de donner le change dans un monde majoritairement neurotypique. » S’adresse aux femmes ayant le diagnostic de TSA. Accès aux documents : Lettre d’informationsQuestionnaireConsentement . Les réponses sont à adresser par mail (coordonnées dans la lettre d’informations).
  • Questionnaire femmes autistes et emploi – Réalisé par une étudiante en institut de formation en ergothérapie  Dans le cadre d’un mémoire de recherche sur l’accompagnement dans l’accès et le maintien dans le monde professionnel ordinaire des femmes autistes. S’adresse aux femmes ayant le diagnostic de TSA, temps de réponse : 5 min. Accès au questionnaire
  • Questionnaire en vue de développer une appli pour accompagner les personnes autistes – Visant à cerner les besoins des utilisateurs potentiels et envisager des développements de fonctionnalités au plus proche des attentes. Le questionnaire est un fichier PDF interactif à remplir directement et à renvoyer à l’adresse : contact@tibitech.fr

Présentation

L’Association Francophone de Femmes Autistes est un espace d’échanges et d’actions pour les femmes —ayant reçu un diagnostic de trouble du spectre autistique— qui souhaitent s’impliquer concrètement et de manière constructive dans l’évolution de la reconnaissance et l’accompagnement de toute personne présentant un trouble du spectre autistique.

Aujourd’hui encore, les femmes adultes sont « oubliées », mises à l’écart dans la communauté de l’autisme, car la clinique de l’autisme reste essentiellement masculine. Les spécificités féminines ne sont pas encore assez connues ou reconnues, si bien que l’on aborde trop rarement l’absence de soutien spécifique aux femmes autistes.

© Magali Pignard

En effet, l’autisme s’exprime chez elles de manière un peu différente et faute de prise en compte de ces spécificités, elles ont d’autant moins accès à un diagnostic et à un accompagnement adapté. Les femmes autistes sont par ailleurs doublement discriminées dans le monde du travail, en tant que femmes et personnes avec particularités de fonctionnement. De plus, de nombreuses femmes sont également mères et sont, par leur comportement particulier jugées suspectes et davantage exposées aux risques de signalements de la part de professionnels de l’enfance. Les membres de notre association ont souvent eu un parcours de vie compliqué, notamment au niveau professionnel (beaucoup ne travaillent pas ou plus), alors qu’elles possèdent pourtant de nombreuses compétences inexploitées et une grande capacité de travail et de concentration, surtout quand le sujet leur plaît.

Avant d’être des personnes autistes, elles sont dabord des femmes et se retrouvent confrontées aux violences que peuvent subir les femmes dans notre société. Leurs difficultés à comprendre la notion de consentement, les sous-entendus et les intentions d’autrui les rendent particulièrement vulnérables, notamment lorsqu’elles ne sont pas conscientes de leur fonctionnement différent  : elles courent donc un très grand risque de subir des violences psychologiques et sexuelles tout au long de leur vie. Les violences sexuelles en institution ne sont pas épargnées, comme tout lieu fermé.

L’impact psychotraumatique qui en résulte est souvent méconnu des professionnels et donc non pris en charge de manière adaptée, entraînant alors abandon et isolement.

Objectifs de l’association

  • Participer activement à l’élaboration, à la mise en œuvre, au déploiement de toute mesure concernant les Troubles du Spectre de l’Autisme 
  • Travailler de manière constructive avec les autorités compétentes afin de permettre l’enrichissement des réflexions concernant l’autisme 
  • Être un partenaire fiable et investi dans un travail d’équipe élargi
  • Favoriser la paire-aidance et l’empowerment des femmes autistes
  • Donner de la visibilité aux femmes ayant reçu le diagnostic de Troubles du Spectre de l’autisme et encourager leur participation en lien avec l’autisme dans la société 
  • Prendre en considération la réalité quotidienne des femmes porteuses de Troubles du Spectre de l’Autisme, ceci quelle que soit leur situation personnelle (femme active exerçant ou non une profession, étudiante, retraitée, mère, épouse)

L’association est apolitique : la présence des membres du conseil d’administration dans des instances en lien avec les personnalités politiques quelles qu’elles soient a uniquement pour objectif de montrer la réalité du terrain concernant l’autisme en France pour les personnes et leurs familles.

Articles mis en avant

www.pdf24.org    Send article as PDF