Sensibilisation à l’autisme au ministère de la justice


Ce mercredi 13 février 2019, Marie Rabatel, présidente de l'AFFA, était invitée à l'initiative de Madame Nicole Belloubet, Garde des Sceaux et Ministre de la Justice, à venir communiquer sur l'autisme.

 

mercredi 13 février 2019, Marie Rabatel, AFFA, Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

Marie Rabatel, présidente de l'AFFA et Madame Nicole Belloubet, Garde des Sceaux et Ministre de la Justice

C'est au Ministère de la Justice, place Vendôme à Paris, que les deux femmes ont pu échanger sur un large panel de problématiques lié à l'autisme, au handicap et concernant la sphère juridique.
Il est primordial que les autorités compétentes puissent ainsi recevoir les réflexions des personnes concernées par des sujets qui leurs sont propres.
Il s'agit d'une approche collaborative qui permet aux individus devenus experts de par leur vécu, leurs expériences et leurs recherches, de participer à la conception d'une politique adaptée :
écouter - prendre conscience et comprendre - conduire à une action raisonnée et adaptée
Marie Rabatel a été très honorée de l'accueil qui lui a été fait par Mme la Ministre.
Mme Belloubet a su faire preuve d'intérêt envers les difficultés relatives aux femmes autistes ce qui a permis une discussion sans tabou favorisant ainsi l’approfondissement de la réflexion.
C'est un premier pas vers l'inclusion, un grand pas vers l'action!

Les thèmes abordés

  •  L'autisme et ses spécificités
  •  Handicap de communication social
  •  Discrimination au genre + autisme (diagnostic, parentalité/maternité, violences médicales, violences sexuelles)
  •  Présentation des chiffres (vulnérabilité et violences sexuelles - Congrès de l’encéphale 2019)
  •  Vulnérabilité des personnes autistes (verbales et non verbales)
  •  Les conséquences psychotraumatiques
  •  La notion de consentement
  •  La notion d'écoute de ces victimes par des professionnels formés aux spécificités liées à l'autisme lors du dépôt de plainte
  •  Formation nécessaire des avocats à l'accompagnement des victimes autistes verbales ou non verbales

 

"Le trauma des femmes violentées résulte de l'acte de violence mais aussi de l'omission des institutions et du silence de la société face à leur détresse." Chloée Bichet, membre de l'AFFA.

Les femmes autistes et handicapées doivent sortir de l'oubli. Laissons leurs la parole!

L'AFFA remercie Mme Belloubet pour son accueil, sa disponibilité et son écoute.

 

Rédaction de l'article par Nathalie Saillard-Pichon - 18 février 2019
www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *