Dix façons de simplifier la vie d’une femme Asperger


 

Que ce soit avec un-e personne Asperger ou neurotypique, entretenir une relation peut s’avérer compliqué —voire difficile—, c’est pourquoi il est très important de communiquer. Voici dix conseils pour améliorer la vie des femmes Asperger qui sont en couple.

 

1. Soyez direct-e.

 

Quand vous discutez, il arrive que les femmes Asperger aient du mal à lire et comprendre les sous-entendus. C’est très banal de sous-entendre pour se faire comprendre dans ce monde, mais ça peut s’avérer compliqué pour le partenaire neurotypique. À force de devoir tout expliquer littéralement, vous aurez peut-être l’impression d’être face à un enfant, mais essayez de vous y habituer, et comprenez que nous avons une manière de penser très littérale. Dites ce que vous avez à dire, et pensez ce que vous dites.

 

2. Parlez.

 

Les routines et autres bizarreries des femmes Asperger peuvent être très difficiles à gérer pour le ou la partenaire neurotypique. Parlez-en —ne gardez pas cela pour vous—, et demandez à votre partenaire si elle a envie d’essayer de changer deux ou trois petites choses ; mais comprenez que ce que vous voyez comme un petit changement de rien du tout, votre partenaire le verra comme un énorme changement, voire un bouleversement.

 

3. Comprenez que votre partenaire peut ne pas ressentir le besoin de faire des activités de "couple".

 

On a tendance à accorder de l’importance à des choses plutôt simples, c’est pourquoi on préfère souvent être ensemble dans la même pièce tout en faisant son truc chacun dans son coin plutôt que faire une sortie à deux. Par exemple, on peut travailler sur ses œuvres d’art ou s’adonner à ses hobbies pendant que son ou sa partenaire fait ses trucs dans son coin. Apprécier la présence de l’autre en silence, c’est sacré pour bon nombre d’entre nous, on préfère de loin le silence à un environnement bruyant ou bondé.

 

4. Les femmes Asperger n’ont pas toutes envie de contact physique ou d’intimité.

 

Cela peut être particulièrement difficile à vivre pour le ou la partenaire neurotypique. Par relation sentimentale, on entend généralement désir sexuel et contact très physique, et c’est parfois vécu comme une agression sensorielle par la femme Asperger, qui peut ne pas avoir de désir sexuel ou un désir limité. Respectez cela, votre partenaire est comme un chat, elle viendra à vous quand elle en ressentira le besoin. Comprenez que pour beaucoup de femmes Asperger, "faire l’amour" peut revêtir un sens complètement différent de l’idée que s’en font les personnes neurotypiques. Votre partenaire préférera peut-être rester assise à vos côtés sur le canapé, éventuellement en vous câlinant, plutôt qu’avoir un rapport sexuel.

Ne forcez pas votre partenaire si elle ne veut pas de contacts intimes —cela ne veut en aucun cas dire que votre relation est vouée à l’échec. Sachez apprécier les moments où elle viendra vers vous, et comprenez qu’elle peut vivre le contact physique comme une agression sensorielle.

 

5. Souvenez-vous que la femme Asperger peut vite se retrouver épuisée, même en votre compagnie.

 

On préfère invariablement la qualité à la quantité de temps passé ensemble. Quand votre partenaire est épuisée, laissez-lui le temps qu’il faut pour qu’elle recharge ses batteries. Il se pourrait qu’elle s’isole, mais si c’est le cas, c’est qu’elle en a vraiment besoin. La solitude l’aide à reprendre des forces, ce qui ne veut pas dire qu’elle ne vous aime plus.

 

6. Si vous vivez ensemble, décidez et planifiez d’un commun accord les moments que vous souhaitez passer ensemble.

 

 

Souvenez-vous qu’un hobby en commun, c’est une activité à deux au même titre que se câliner sur le canapé en regardant un film. Les femmes Asperger préféreront parfois s’adonner à un hobby en couple plutôt que faire des « trucs de couple » comme aller au ciné, au restaurant ou en week-end. Planifier à l’avance les journées et soirées que vous allez passer ensemble aidera la femme Asperger à se détendre et à se sentir plus à l’aise avec vous.

 

7. Les émotions, c’est compliqué !

 

Exprimer ce qu’on ressent, c’est très important, et cela vaut pour tous les couples, mais ce n’est pas toujours facile pour les femmes Asperger. On a beaucoup de mal à mettre des mots sur nos émotions, et il nous faut parfois pas mal de temps avant de comprendre le pourquoi du comment de nos émotions, et de pouvoir en parler. Vous avez peut-être déjà compris ce qui n’allait pas et décidé de laisser tomber, mais nous, on continue de prendre ce problème très à cœur et on veut à tout prix le résoudre.

 

8. Accepter nos émotions.

 

Vous aurez peut-être l’impression qu’on exprime nos sentiments à un moment peu approprié, mais cela ne les rend pas moins authentiques. Montrez-nous que vous nous avez entendue et que vous avez compris ce qui nous enthousiasme tant ou nous contrarie ; et souvenez-vous qu’on a du mal à exprimer et à comprendre notre ressenti, et qu’il nous faut fournir beaucoup d’efforts pour expliquer ce qui ne va pas et pourquoi. Si vous ne comprenez pas ou n’acceptez pas cela, il se pourrait qu’on finisse par s’isoler et qu’on ait le sentiment qu’on nous dépossède de nos sentiments.

 

9. Les femmes Asperger ont tendance à être très littérales, à tel point que le ou la partenaire neurotypique la couvera trop.

 

Même si on est tout à fait en mesure de prendre des décisions par nous-mêmes, nous ne sommes pas à l’abri d’un-e partenaire qui se met à prendre des décisions au nom du couple. Ne nous enlevez pas notre responsabilité, et ne nous empêchez pas d’agir. Nous sommes des adultes, on est plutôt intelligentes, et on préfère être traitées en tant que telles.

 

10. Pour la femme Asperger, le concept de romance peut complètement différer de l’idée que s’en fait son ou sa partenaire neurotypique.

 

Pour elle, parler de ses centres d’intérêts sera peut-être le summum du romantisme, mais elle n’en aura rien à faire des fleurs et du chocolat offerts par le ou la partenaire neurotypique. Essayez de comprendre ce qu’elle ressent et de vous intéresser à ces centres d’intérêt. Si vous avez envie de lui faire un cadeau, mieux vaut lui demander ce qu’elle veut plutôt que de vous triturer les méninges pour trouver un cadeau qui lui plaira.

Entretenir une relation avec une femme Asperger, ça n’est pas toujours facile —ceci dit, cette relation sera sans aucun doute basée sur l’honnêteté, la loyauté et l’amour.

Traduction de l'article "10 things you can do to help the female Aspie in a relationship" (sur le blog The Curly Hair Project) par Elodie Chatelais pour l'AFFA.

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *