Les problèmes sensoriels liés à l’autisme peuvent avoir des origines spécifiques selon le sexe


Rachel Zamzow pour Spectrum News, 04 novembre 2018 - Traduction : Alexandra Fernadez pour l'AFFA

Article original : Sensory issues in autism may have sexspecific roots

Les filles et les garçons autistes présentent des structures différentes dans l'activité cérébrale en réponse à des stimuli sensoriels.

Sébastien Dupont/Flickr

Des chercheurs ont présenté des résultats encore non publiés à la conférence annuelle de 2018 de la Society for Neuroscience à San Diego, en Californie.

Les individus autistes présentent souvent une hypersensibilité à certains stimuli tels que le son ou la lumière. Beaucoup d’entre eux recherchent des sensations, y compris certaines odeurs ou textures. Une activité atypique dans le réseau de saillance du cerveau, qui dirige l'attention, peut être à l’origine de ces traits sensoriels inhabituels. Néanmoins, peu de travaux ont été effectués au sujet de ce réseau et des problèmes sensoriels parmi les filles autistes.

« Plus de la moitié des individus autistes rencontrent des problèmes de traitement sensoriel. Un autre problème majeur est la disparité entre les genres [en matière d’autisme], raison pour laquelle j’ai souhaité combiner toutes ces variables dans ce projet », explique Kaitlin Cummings, l’une des coordinatrices qui a présenté les résultats de l’étude réalisée par le laboratoire Shulamite Green de l’Université de Californie, à Los Angeles.

Cummings et ses collègues ont recueilli des données d’imagerie cérébrale de 78 enfants autistes et de 103 enfants typiques âgés de 8 à 17 ans, étant au repos dans le scanner. Environ la moitié des enfants de chaque groupe étaient des filles.

Les chercheurs ont également interrogé les enfants et certains de leurs aidants au sujet de leurs caractéristiques sensorielles, pour savoir, par exemple, s’ils évitaient de se salir les mains ou bien s'ils aimaient les bruits tels que les fredonnements/bourdonnements. Les enfants autistes ont montré une sensibilité sensorielle significativement supérieure à celle du groupe contrôle (enfants typiques), bien que les résultats ne diffèrent pas selon le genre. Les deux groupes montrent un degré similaire de recherche sensorielle.

 

Émergence d'un modèle 

Les chercheurs ont ensuite examiné comment les traits sensoriels sont liés aux structures de connectivité cérébrale, et dans quelle mesure des paires de régions cérébrales sont actives simultanément.

Parmi les filles autistes, la sévérité en matière de sensibilité sensorielle se traduit par une forte connectivité entre le réseau de saillance et les aires auditives et langagières du cerveau. La sensibilité sensorielle chez les garçons est associée à une connectivité accrue entre le réseau de saillance et les aires sensorielles.

Les connections cérébrales liées à la recherche sensorielle dépendent aussi du sexe du sujet. Chez les filles autistes, le degré de recherche sensorielle est corrélé à une connectivité entre le réseau de saillance et le cortex préfrontal, qui joue un rôle dans la cognition. Et chez les garçons autistes, le comportement [de recherche sensorielle] est associé à une connectivité entre le réseau de saillance et les aires sensorielles ainsi que diverses autres aires cérébrales.

« Ces résultats peuvent nous faire supposer que les femmes/filles autistes utilisent la recherche sensorielle en tant que stratégie d'imitation consciente, et nous n'observons rien de tel chez les garçons/hommes », déclare Cummings.

Ces résulats s’ajoutent à un nombre croissant de données qui soutiennent les modèles proposant que la structure cérébrale et son fonctionnement soient spécifiques à chaque sexe dans le cadre de l’autisme. Cummings prévoit d'explorer comment les caractéristiques sensorielles de l'autisme sont liées à la connectivité cérébrale impliquant d'autres réseaux, tel que le réseau en mode par défaut, selon le sexe.

Pour plus d'informations sur la conférence annuelle de 2018 de la Society for Neuroscience, cliquez ici

 

Références

Green S.A. et al. J. Am. Acad. Child Adolesc. Psychiatry 55, 618-626 (2016) PubMed

 

 

Spectrumnews publie des nouvelles et des analyses de l’actualité scientifique concernant la recherche dans le domaine de l'autisme. Spectrumnews est une organisation financée par la Simons Foundation Autism Research Institute (SFARI), tout en étant indépendante sur le plan éditorial. © Simons Foudation, Spectrum and authors, tous droits réservés © Traduction Alexandra Fernandez pour l’Association Francophone de Femmes Autistes (AFFA). Cet article ne peut pas être reproduit ou copié sans l'autorisation expresse de Spectrum.

Abonnez-vous à ce site par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce siteet recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 122 autres abonnés

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *