La place des femmes dans la stratégie autisme 2018-2022


Le 6 avril 2018, en parallèle du salon international de l’autisme, le premier ministre et la secrétaire
d’Etat chargée des personnes handicapées présentaient la stratégie nationale 2018-2022 pour
l’autisme au sein des troubles du neuro-développement, autrement dit le fameux quatrième plan
autisme.

Présentation de la stratégie nationale autisme - Cliquer sur l'image pour afficher la vidéo

Cinq engagements ont été pris par le gouvernement :

  • Remettre la science au cœur de la politique de l'autisme
  • Intervenir précocement auprès des enfants
  • Rattraper notre retard en matière de scolarisation
  • Soutenir la pleine citoyenneté des adultes
  • Soutenir les familles et reconnaître leur expertise

 

Dans la mesure 13 de l'engagement n°4, un paragraphe est spécifique aux femmes :

« Accorder une attention particulière au repérage et au diagnostic de la population féminine, qui présente une symptomatologie spécifique encore peu connue, notamment dans les établissements de santé, en développant des outils adaptés. »

 

Le détail de ce paragraphe est repris dans le texte intégral de la stratégie, p.94 : 

 

Nous remercions le gouvernement de nous avoir permis de nous exprimer et d'avoir été entendues. 

Nous nous tenons à disposition concernant le déploiement de cet objectif.

 

 

En savoir plus 

Un document regroupant les différents points de la stratégie, réalisée par Phan Tom, membre de l'association

points-stratégie-autisme

 

 

PDF24    Send article as PDF   

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *