Rencontre de femmes autistes/en démarche diagnostique – 30 septembre 2017


Le 30 septembre 2017 s'est tenue au Centre Ressources Autisme Île de France (CRAIF) une rencontre très enrichissante entre une quinzaine de membres de l'association et femmes en démarche diagnostique.

Rencontre de femmes de l'association francophone de femmes autistes et femmes en recherche diagnostique

Après avoir présenté l'association, nous avons échangé sur différentes problématiques, comme :

  • le statut des mères, et les craintes justifiées face aux erreurs d'interprétations des travailleurs sociaux. Une jeune femme enceinte suivie par le Service d'Aide à la Parentalité des Personnes Handicapées (SAPPH) sur Paris a pu témoigner de son accompagnement ;
  • la difficulté à trouver un emploi adapté aux besoins des personnes asperger ;
  • l'errance diagnostique, avec de nombreux passages en psychiatrie pour beaucoup de femmes,  et ce dans des conditions trop souvent indignes, sans parler des traitements médicamenteux inadaptés et néfastes ;
  • les abus divers dont presque toutes les participantes ont été victimes à un moment de leur vie, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel ;
  • la nécessité de faire de la prévention face aux problématiques rencontrées par les jeunes femmes et les jeunes filles concernant le diagnostic et les abus, en intervenant, par exemple, dans le milieu éducatif.

 

Nous avons pu également cerner les attentes des personnes présentes concernant l'association. et proposer en retour des pistes d'action, comme :

  • la sensibilisation de la spécificité de l'autisme au féminin chez les professionnels de santé tels que psychologues, psychiatres, mais également chez les professionnels habituellement rencontrés par les femmes lorsqu'elles sont victimes d'abus (gendarmes, policiers, avocats, juges..) ; 
  • la constitution d'un réseau d’aide et de spécialistes pour les femmes ayant besoin de faire un recours en justice ;
  • la réalisation d'une fiche type à remplir lorsqu'un besoin de faire remonter en urgence une situation-problème, sans se perdre de prime abord dans les détails.

 

Nous notons la volonté de la majorité des participantes de s'investir, mais de manière souple (ponctuellement, régulièrement, en adaptant les modalités...). Il a été proposé de faire un tableau recensant les disponibilités, compétences, envies des personnes souhaitant s'investir.

Une nouvelle rencontre sera programmée prochainement (lieu/date à définir).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *