L’autisme au féminin durant l’enfance : Profil et dépistage   Mise à jour récente !


autisme au féminin durant l'enfance, profil autisme féminin, dépistage autisme féminin

Le 14 Novembre 2018 avait lieu à Toulouges le congrès « L’AUTISME AU FÉMININ : les quatre saisons de la femme Asperger », organisé par l’association L’étoile d’asperger.

Les thèmes abordaient les quatre temps fort de la vie d’une femme autiste :

  • Enfance et problématique du dépistage
  • Adolescence
  • Age adulte : l’entrée dans le monde professionnel, la maternité mais aussi la vulnérabilité face aux violences faites aux femmes
  • Vieillesse
autisme au féminin, congrès autisme Toulouges 14 novembre 2018

Cliquez sur l’image pour accéder au site de l’association L’étoile d’Asperger

 

Adeline LACROIX, doctorante en sciences cognitives, LNPC (Université Grenoble-Alpes/CNRS), intervient sur le thème de l’autisme au féminin durant l’enfance : profil et dépistage :

CONFÉRENCE EN VIDÉO

Merci à Adeline LACROIX pour son travail et à l’association L’étoile d’Asperger pour leur sensibilisation à l’autisme au féminin.

Rédaction par Nathalie Saillard-Pichon, membre de l’AFFA – 30/01/19

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “L’autisme au féminin durant l’enfance : Profil et dépistage

    • Nathalie Pichon Auteur du billet

      Bonsoir, sur le site de l’AFFA vous pouvez trouver les informations sur le diagnostic ainsi que des témoignages.
      Vous pouvez également nous contacter par Mail. Nous organisons un colloque à Paris le 14 Mars 2019, nous y aborderons le sujet du diagnostic.
      Bonne soirée

  • Christelle

    Bonsoir, j’ai écouté la conférence d’Adeline Lacroix qui me semble très claire mais je me pose les questions suivantes :Est ce que l’incomprehension Sociale peut évoluer positivement avec le temps Ainsi que les capacités d’empathie surtout quand il s’agit de fille à haut potentiel? D’ailleurs est ce qu’on est forcément dénué d’empathie quand on est autiste. Merci de bien vouloir me répondre, c’est très important pour moi qui suis en quête (éperdue!) de personnalité et qui ai oublié beaucoup de détails me concernant étant enfant ( ma famille ne m’aide pas à me souvenir..) Bien cordialement .

    • Nathalie Pichon Auteur du billet

      Tout le monde autiste ou pas évolue dans la vie en fonction de l’environnement. Je répondrais donc oui car les personnes autistes sont continuellement dans l’apprentissage, notamment en ce qui concerne l’incompréhension sociale : il est important de travailler les habiletés sociales mais ce n’est que mon avis.
      En ce qui concerne l’empathie, je crois, et c’est encore personnel, qu’on ne peut être manichéen et instituer que les autistes n’ont pas d’empathie. C’est plus compliqué, elle s’exprime différemment.
      J’espère avoir répondu à vos questions.
      Bonne soirée